Le Greenwashing est une démarche répandue, même chez les fournisseurs d’électricité. Il n’est pas évident de démêler le vrai du faux. Alors, votre fournisseur d’électricité est-il réellement vert?
Greenpeace publie un classement des fournisseurs d’électricité, qui vous permet d’en savoir plus, et de connaitre plus précisément les actions durables engagées par votre fournisseur d’électricité. Et si cela ne vous convient pas, pourquoi ne pas en changer?

Eoliennes
Eoliennes

Qu’est-ce que le Greenwashing?

Avant toute chose, il faut savoir ce qu’est le Greenwashing. Pour faire simple, il s’agit pour une entreprise d’insister sur certaines de ses qualités pour vous faire penser qu’elle est plus verte que ce qu’elle n’est réellement.

Les entreprises ont bien compris le courant porteur de l’écologie, et l’impact pour le consommateur dans ses choix d’achats. Certaines n’hésitent alors pas à insister sur certaines qualités, qu’elles ont, ou pas, et qui peuvent être quelques peu trompeuses pour le consommateur. 

Une entreprise ou une organisation peut consacrer plus de temps et d’argent à se promouvoir comme respectueuse de l’environnement qu’à minimiser son impact environnemental. Il s’agit d’un gadget publicitaire trompeur destiné à tromper les consommateurs qui préfèrent acheter des biens et des services auprès de marques soucieuses de l’environnement.

Pour le consommateur, il convient alors d’allez plus loin que des allégations portées sur une publicité, que le joli dégradé vert qui colore un emballage,  ou même que le nom pompeux d’une marque. Le consommateur doit se renseigner, lire une étiquette dans le détail, se rassurer à l’aide de labels reconnus, pour faire un choix en cohérence avec son étique.

Même si le consommateur est de plus en plus éduqué à ces pratiques, de nombreux secteurs l’ont utilisé, et continuent de l’utiliser, dans l’alimentaire, dans la cosmétique, ou dans l’énergie !

Quels sont les fournisseurs d’électricité verte?

Le classement établi par Greenpeace permet à un consommateur de s’y retrouver, et de ne pas simplement se fier aux allégations d’industriels prêt à tout pour verdir la réalité.

Greenpeace a étudié les offres des fournisseurs sur le marché, et les méthodes de fournitures et/ou de production de l’électricité vendue. Ce classement a été établi en s’appuyant sur 3 critères : la part d’énergie renouvelable que les fournisseurs achètent sur le marché, la part d’électricité renouvelable qu’ils produisent et leurs efforts pour investir dans des énergies du futur.

Le fournisseur historique est un mauvais élève

En bas du classement, nous trouvons notamment 2 des plus gros fournisseurs d’énergie. EDF et sa filiale Sowee, s’appuie principalement sur la production nucléaire, et continue d’investir massivement dans le nucléaire, à raison de 5 fois plus que dans les énergies renouvelables.

L’ONG souligne:

EDF n’investit pas assez dans les énergies renouvelables : elles représentent seulement 20 % de ses capacités de production en Europe. EDF (et sa filiale Sowee) continue de produire et fournir une électricité essentiellement non renouvelable, principalement issue du nucléaire. Par ailleurs, en Europe, EDF exploite encore de nombreuses centrales à charbon, fioul et gaz. En prime, malgré des effets d’annonce, EDF investit cinq fois plus dans le nucléaire que dans les énergies renouvelables. Carton rouge.

EDF est suivi dans ce classement par le mastodonte Total Direct Energie. Qualifié par GreenPeace par un autre Carton rouge !

En 2018, les énergies renouvelables représentent 25 % de ses moyens de production, le reste provenant de gaz fossile. Total Direct Energie prévoit d’investir davantage dans les énergies renouvelables mais le groupe auquel il appartient, Total, investit essentiellement dans les énergies émettrices de gaz à effet de serre et des projets de forage pétrolier et gazier menaçant la biodiversité et le climat. Carton rouge.

Les fournisseurs vraiment vert existent!

Plusieurs fournisseurs sont vraiment vert.

Fournisseurs d'électricité verte
Fournisseurs d’électricité verte

Ces fournisseurs ont en commun d’investir réellement dans la production d’électricité verte.

En tête du classement nous trouvons enercoop, groupement coopératif fondé en 2005 par plusieurs sociétés et associations dont Greenpeace France et Biocoop. Greenpeace détaille:

Enercoop s’approvisionne à 100 % en énergie renouvelable et soutient les petits producteurs indépendants. Mieux, ce fournisseur développe sa propre production d’électricité renouvelable et a presque doublé sa capacité de production en deux ans.

1er ex-aequo, Planète OUI, est un fournisseur en progression, classé parmi les fournisseurs « en bonne voie » dans le précédent classement.

Ce fournisseur s’approvisionne désormais à 100 % en énergies renouvelables. Il est également producteur d’électricité solaire photovoltaïque et investit dans le raccordement de nouvelles capacités en France. Sa capacité de production a doublé en deux ans et va continuer d’augmenter

3 autres fournisseurs sont classés « Vraiment verts » par GreenPeace, et méritent votre attention. Il s’agit de Urban Solar, Ilek et Plüm Energie.

Changer de fournisseur d’électricité est simple

Vous venez de découvrir que votre fournisseur d’électricité n’est pas réellement vert? et vous souhaitez en changer? C’est très simple!

Si vous êtes propriétaire, la démarche est aisée. Les différents fournisseurs d’électricité vous proposent d’effectuer les démarches complètement en ligne, en vous inscrivant et en choisissant l’offre qui vous convient le mieux. La bascule sera gérée par votre nouveau fournisseur, sans aucune coupure électrique!

Si vous êtes locataire, il conviendra de vous mettre d’accord avec votre propriétaire en amont.

En outre, une offre écologique n’est pas nécessairement plus chère que l’offre « traditionnelle », n’hésitez pas à comparer les offres, et effectuer des simulations, pour choisir votre fournisseur d’électricité verte.

Partage :
Max MIM
Author: Max MIM